Introduction

Restaurant Le Pique Feu

Le restaurant le Pique Feu, avenue Abadie, offre chaque midi une plongée dans le Bordeaux éternel. Voilà 11 ans que Fréderic Dintillhac fait renaître cette auberge-étape des années 30 à côté de l’église Sainte-Marie-de-la-Bastide, « où les routiers s’arrêtaient pour prendre leurs chargements à la gare d’Orléans (aujourd’hui le Megarama). Le nom de Pique Feu vient de l’outil utilisé alors dans les 2 cheminées du restaurant pour répartir les braises dans le foyer », comme l’aime à rappeler Fréderic Dintillhac. Avec sa cuisine traditionnelle, ce chef a su perpétrer cette ambiance conviviale d’auberge.

J’aime les recettes simples, les choses qui ont du goût , assure-t-il derrière ses fourneaux.

Une clientèle, d’habitués et d’amis se retrouve régulièrement autour de cette cuisine familiale réalisée entièrement sur place de l’entrée au dessert. Face au succès de son restaurant le midi, souvent complet, avec une clientèle qui apprécie aussi un service efficace, Fréderic Dintillhac a décidé, depuis peu, d’élargir ses heures d’ouverture. Le Pique Feu accueille désormais les amateurs de bonne cuisine les jeudis et vendredis soir avec des produits à la carte. Au menu, sa terrine de campagnes maison ou son velouté de potiron pour commencer. Ensuite, Fréderic Dintillhac propose à l’envi ses lasagnes maison, des saucisses lentilles paysannes ou vous surprendra avec ses rognons de veau ou un camembert rôti au miel. Le tout accompagné d’un écrasé de pommes-de-terre ou d’aligot. Des plats fameux et copieux comme les aimaient déjà les routiers de la gare d’Orléans.

 

Posté sur Café et Restaurant et Commerce

Annonces similaires

Write a review

Un avis

  1. Aurelie03 Déc
    -
    Aurelie

    Repas de qualité ! Restaurant familial où l’on s’y sent bien.
    On y reviendra c’est certain !